RUGBY

Rugby : Toulon continue sur sa lancée en s’imposant à Cardiff

AFP

Toulon est toujours invaincu en Coupe d'Europe de rugby après sa victoire, dimanche, sur la pelouse de Cardiff 22-14. Les Toulonnais confortent ainsi leur position à la tête de leur poule avant leur déplacement en Angleterre.

Publicité

Toulon a bien géré son premier déplacement en Coupe d’Europe, dimanche à Cardiff, dont il revient avec une victoire 22-14, la première place de sa poule et le statut de troisième équipe française invaincue avec Toulouse et Clermont.

Sous le soleil et dans l’historique Arms Park, les Toulonnais ont peut-être dû leur succès au rappel à l’ordre que leur ont infligé les Blues dès la troisième minute et qui les a obligés à rester concentrés jusqu’au bout.

Sur une attaque en première main après mêlée, l’arrière Leigh Halpenny est venu s’intercaler et a plongé en but après un une-deux avec son ailier Tom James et grâce à une grosse faute de défense toulonnaise.

Après avoir repris leurs esprits, les Toulonnais ont dominé la première mi-temps en termes de possession du ballon et d’occupation du terrain mais ils n’ont réussi à marquer que deux pénalités de Jonny Wilkinson.

D’une pénalité, Halfpenny a permis à son équipe de rentrer au vestiaire avec deux points d’avance 8-6.

Toulon a échappé de justesse à dix minutes d’infériorité numérique grâce à la magnanimité de l’arbitre irlandais George Clancy sur un plaquage haut de Delon Armitage.

La seconde mi-temps a commencé sur une salve de trois pénalités, deux de Wilkinson, une de Halfpenny. Toulon menait 12-11 à l’heure de jeu.

C’est alors que les Toulonnais ont enfin trouvé la faille sur une attaque collective conclue par un dernier coup de rein de Steffon Armitage après intervention de Mathieu Bastareaud, Carl Hayman, Bastareaud encore, Frédéric Michalak, Matt Giteau et à nouveau Michalak.

Wilkinson a transformé, évidemment. Toulon menait 19-11.

Les fins de match sont rarement des parties de plaisir en Coupe d’Europe et notamment au Pays de Galles: Cardiff a semblé le confirmer lorsqu’une pénalité de Halpenny lui a permis de revenir à quatre points à sept minutes de la fin mais il était dit que Toulon ne reviendrait pas bredouille de son déplacement.

Une pénalité de Wilkinson lui a redonné huit points d’avance à quatre minutes de la fin.

Les Toulonnais, auxquels il n’aura manqué dimanche que le point du bonus offensif, se déplaceront le 8 décembre chez les Anglais de Sale qui jouaient en fin d’après-midi à Montpellier.

 

(REUTERS)

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine