ÉGYPTE

Les coptes choisissent leur nouveau patriarche sur fond de tensions avec les musulmans

Les membres d'un collège de près de 2 500 personnes doivent voter, ce lundi, pour choisir le nouveau patriarche copte égyptien après la mort, en mars, de Chenouda III (photo). Dimanche, des heurts entre chrétiens et musulmans ont fait cinq blessés.

Publicité

Cinq Coptes ont été blessés dimanche dans des heurts entre chrétiens et musulmans aux abords de l'église d'un village au sud du Caire, ont indiqué des sources de sécurité égyptiennes.

Les affrontements ont eu lieu alors que des villageois musulmans voulaient empêcher l'accès à l'église à des chrétiens coptes venus d'autres localités pour la messe dominicale.

Le calme est revenu dans le village de Ezbet Marco, dans le gouvernorat de Beni Suef, après intervention des forces de l'ordre, a rapporté l'agence officielle Mena.

Des heurts surviennent fréquemment en Egypte entre Coptes -qui représentent de 6 à 10% de la population du pays- et musulmans, en particulier dans les régions rurales, faisant parfois des morts.

Cet incident survient alors que les coptes orthodoxes s'apprêtent à désigner leur nouveau chef spirituel après le décès en mars dernier de leur patriarche, Chenouda III, dans un climat marqué par un regain d'inquiétude face à la montée des islamistes dont est issu le président Mohamed Morsi.

Les membres d'un collège de près de 2.500 personnes -des ecclésiastiques mais aussi des personnalités laïques de confession copte - sont appelés à voter lundi parmi cinq candidats -deux évêques et trois moines.

Les noms des trois candidats arrivés en tête seront ensuite écrits sur des morceaux de papiers séparés et placés dans une boite sur l'autel de la cathédrale Saint Marc du Caire, siège de l'église copte orthodoxe.

Le 4 novembre prochain, un enfant aux yeux bandés se verra demander de choisir un des papiers. Le patriarche ainsi désigné sera intronisé le 18 novembre.

AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine