Dans la presse

"Manhattan sous les flots"

Presse internationale, Mardi 30 octobre. Au menu de la presse internationale ce matin, l’arrivée de l’ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis. Une tempête qui vient de plonger une partie de New York dans le noir, et sous les flots.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Nous consacrons cette revue de presse internationale à la tempête Sandy qui a plongé dans le noir une grande partie de New York et inondé le sud de Manhattan après avoir touché la côte est en début de soirée, hier, faisant plus d’une dizaine de victimes.
 
La paralysie de la région la plus densément peuplée des Etats-Unis fait la Une de la quasi-totalité de la presse internationale, et évidemment, de la presse américaine. La Une du Wall Street Journal, où l’on voit l’Hudson River envahissant le rivage de Sinatra Park, face à Manhattan.
 
Mais la Une la plus marquante qu’on ait vue ce matin est sans doute celle du Guardian, qui nous montre la statue de la Liberté en pleine tempête.
 
Des images plus saisissantes les unes que les autres à voir également du côté du site du New York Times, qui titre sur le chaos, les ravages provoqués par Sandy. Sur l’une de ces photos on voit un homme qui tente d’échapper tant bien que mal aux torrents qui ont envahi les rues de Manhattan.
 
«Quand les flots submergent Manhattan», rapporte The Washington Post, 6 millions de personnes se retrouvent privées d’électricité.
 
Des images saisissantes envoyées, également, par les New Yorkais au reste du monde, via les réseaux sociaux, comme cette photo d’un manège, à Brooklyn, transformé en îlot surréaliste. Ailleurs, à Greenwich Village, plus de lumière. Le quartier a été envahi, par la pénombre, cette fois. Les dommages causés par Sandy pourraient s'élever de 10 à 20 milliards de dollars de dégâts, selon les estimations les plus basses.
 
Et la situation est extrêmement problématique pour un certain nombre d’hôpitaux de la ville. Plusieurs messages trouvés sur twitter sous le hashtag «nyu babies» s’inquiètent du sort de bébés hospitalisés au Langone Hospital Center. L’un de ces messages fait état d’une panne d’électricité puis des groupes électrogènes qui ont obligé les infirmières de l’hôpital à évacuer les nouveau-nés, par les escaliers.
 
Une photo du New York Times, toujours, nous montre également une autre patiente, une adulte cette fois, en train d’être transférée vers un autre hôpital, après la panne de courant.
 
Des drames qui n’empêchent pas les internautes de poster des centaines de détournements plus ou moins drôles, et de messages humoristiques, comme celui-ci, que nous avons trouvé sur le site de la chaîne d’info ABC News, qui raconte que faute de courant, des milliers d’Américains vont être obligés de se mettre… à la lecture.
 
Le cyclone Sandy a interrompu la campagne électorale et permis, aussi, à Barack Obama de rappeler qu'il est le «Commandant en chef». A voir pour terminer avec ce dessin de The Independent, où on voit le président décoiffé par des vents violents.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine