Accéder au contenu principal
TENNIS

À Bercy, des débuts difficiles pour Tsonga

AFP
2 min

Jo-Wilfried Tsonga a souffert mardi sur le court de Bercy. Mais le Français, finaliste l'an dernier du Masters 1000 de Paris-Bercy, a réussi à s'imposer en trois sets face à son compatriote Julien Benneteau (6-2, 4-6, 7-6).

Publicité

, envoyé spécial à Bercy

"Au 1er tour, c'est toujours difficile de jouer son meilleur tennis." Jo Wilfried Tsonga ne s'y est pas trompé au moment d'analyser sa victoire (6-2, 4-6, 7-6) face à Julien Benneteau. Car le numéro 1 français n'a pas eu la partie facile pour se hisser en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, un tournoi où il a échoué en finale l'an dernier. Il lui aura fallu 2h24 pour venir à bout de son compatriote.

Sous les yeux de son nouvel entraîneur, l'Australien Roger Rasheed, Tsonga a connu quelques problèmes au service notamment au 1er et 2e set face à un adversaire qui n'avait "pas grand-chose à perdre", selon lui.

"Je ne vais pas m'attarder sur mon niveau de tennis aujourd'hui. Je vais garder à l'esprit ma façon de me battre. À aucun moment je n'ai baissé les bras. Je me suis battu sur tous les points. C'est pour ça que je suis content d'être passé car ce n'était pas un match évident. Il y avait beaucoup de tension, beaucoup d'intensité", a déclaré Tsonga à l'issue de son duel face à Benneteau.

Jo-Wilfried Tsonga : "Le 1er tour c'est souvent un piège"

Julien Benneteau était lui forcément déçu après cette défaite au tie-break au 3e set. "J'avais les armes pour l'embêter et il ne m'a pas manqué grand-chose. Je n'ai simplement pas su saisir les opportunités", a avoué le natif de Bourg-en-Bresse lors de sa conférence de presse d'après-match.

Au prochain tour, Jo-Wilfried Tsonga, qui avec cette victoire a quasiment composté son billet pour le Masters de Londres, affrontera le vainqueur du match opposant ce mercredi 31 octobre l'Espagnol Nicolas Almagro, tête de série n°11, à son compatriote Albert Ramos.

Dans les autres matchs qui se sont déroulés mardi 30 octobre, à signaler les qualifications pour les huitièmes de finale de Kei Nishikori (n°15 mondial), Tomas Berdych (n°5), Jerzy Janowicz et Stanislas Wawrinka (n°16).

Ce mercredi 31 octobre, le Serbe Novak Djokovic et le Britannique Andy Murray, oposés respectivement à l'Américain Sam Querrey et au Français Paul-Henri Mathieu, font leur entrée en lice.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.