Accéder au contenu principal
Focus

Le débat sur l'avortement relancé en Irlande

L’avortement est interdit en Irlande, sauf lorsque la vie de la mère est en jeu. Mais dans quelle mesure peut-on parler de danger? Il y a quelques jours, une femme est morte après avoir fait une fausse couche. La population, très choquée, multiplie les manifestations et réclame une nouvelle loi.

Publicité

En Irlande, le décès dans des circonstances controversées de Savita Halappanavar, une dentiste de 31 ans, a relancé le débat sur l’avortement.

Le 28 octobre, la jeune femme d’origine indienne a succombé a une infection foudroyante liée à une fausse couche, dans un hôpital de Galway.

L’IVG est illégale en Irlande, à part dans le cas où la vie de la mère est en danger. Mais après le décès de Savita Halappanavar, le gouvernement irlandais a promis de légiférer de façon urgente sur cette question.

Le mari de la jeune dentiste a accepté de répondre aux questions de France 24. Il affirme que les médecins ont tardé à intervenir pour des raisons éthiques. Son épouse, souffrante, demandait une IVG après avoir été informée que le fœtus n’était pas viable.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.