Accéder au contenu principal
NUCLÉAIRE IRANIEN

L'Iran prêt à intensifier ses activités nucléaires, selon l'AIEA

AFP
Texte par : Dépêche
2 mn

Le site souterrain de Fordow, dans le centre la République islamique, disposerait dans de près de 2 800 centrifugeuses prêtes à enrichir de l'uranium, affirme un rapport établi par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Publicité

L'Iran est prêt à étendre de manière significative l'enrichissement en uranium qu'il pratique dans un site souterrain après avoir installé toutes les centrifugeuses destinées à cette installation, dit un rapport des Nations unies sur le nucléaire publié vendredi à Vienne.

La République islamique a mis en place près de 2.800 centrifugeuses pour lesquelles a été conçu le site d'enrichissement de Fordow, enterré profondément sous une
montagne. L'Iran pourrait bientôt doubler le nombre des centrifugeuses opérationnelles pour atteindre le chiffre de 1.400, selon un rapport confidentiel de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qu'a pu se procurer Reuters.

L'étude précise que Téhéran a produit environ 233 kg d'uranium hautement enrichi depuis 2010, soit une augmentation de 43 kg depuis le mois d'août de cette année.

Les Iraniens ont utilisé 96 kg d'uranium enrichi à 20% pour le transformer en combustible destiné à leur réacteur de recherche médicale de Téhéran, ajoute le rapport.

De telles conversions rendent plus difficile la transformation du matériau à 90% nécessaire à la fabrication de bombes, ce qui pourrait être une façon pour Téhéran de
contourner les soupçons occidentaux de poursuite par l'Iran d'un programme nucléaire militaire secret.

Le rapport de l'AIEA dit également que les "activités d'envergure" dans le complexe militaire de Parchin, une allusion aux tentatives supposées de l'Iran de faire disparaître des preuves, menacent sérieusement l'enquête menée par l'agence sur ce site pour déterminer si des recherches destinées à développer une bombe nucléaire y sont conduites.

Téhéran dément chercher à se doter de l'arme nucléaire et assure que son programme atomique n'a que des visées énergétiques.

REUTERS

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.