Accéder au contenu principal

Les djihadistes d'al-Nosra tentent de mobiliser la population d'Alep

Placé par les États-Unis sur la liste des organisations terroristes étrangères, le Front al-Nosra compte de nombreux partisans à Alep. Une partie de la ville soutient cette organisation dans sa lutte contre le régime de Bachar al-Assad.

PUBLICITÉ

Le 11 décembre, les États-Unis ont décidé d'inscrire le Front al-Nosra sur la liste des organisations terroristes étrangères. Ce groupe de djihadistes, qui combat en Syrie pour renverser le régime de Bachar al-Assad, est accusé d'être affilié à Al-Qaïda.

Mais à Alep, cette décision américaine est contestée. Les membres du Front al-Nosra sont en effet respectés par une partie de la population qui apprécie leur abnégation au combat et leur aide aux civils. Nos envoyés spéciaux ont rencontré des partisans de ces djihadistes. 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.