Accéder au contenu principal

Une centaine de militaires français déployés à Bangui

AFP

Alors que la Séléka, l'opposition armée, menace le gouvernement du président Bozizé, Paris a envoyé, samedi, 150 militaires basés au Gabon pour renforcer les 250 soldats français déjà présents à Bangui afin de protéger les ressortissants français.

PUBLICITÉ

Dans la nuit de vendredi à samedi, environ 150 militaires français en provenance des Forces françaises au Gabon ont été déployés à Bangui, a annoncé le ministère français de la Défense.

La compagnie du 8e régiment parachutiste d'infanterie de marine stationnée sur l'aéroport de Bangui a été renforcée samedi matin par une compagnie de légionnaires du 2e régiment étranger de parachutistes en mission de courte durée au Gabon, précise le ministère sur son site internet.

Réaction du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian

Paris a refusé d'intervenir en Centrafrique pour sauver le régime de François Bozizé menacé par les rebelles de l'alliance Séléka, affirmant avoir pour seule préoccupation d'assurer la sécurité de ses ressortissants.

Les habitants de la capitale centrafricaine ont commencé vendredi à faire des réserves ou à plier bagages, sur fond de grandes manoeuvres diplomatiques.

Les insurgés, qui accusent François Bozizé de ne pas avoir respecté les termes d'un accord de paix conclu en 2007, ont repris les armes le 10 décembre et se trouvent désormais aux portes de la ville.

Reuters
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.