Un œil sur les médias

Moitié homme, moitié cochon.

Un livre à paraître décrit DSK comme un être hybride, mi-homme, mi-cochon.Et d'après l'auteur, qui a vécu une relation de 7 mois avec l'ancien patron du FMI, c'est la partie cochon qui confinerait au sublime. Le cafouillage d'un ministre, sur une prétendue libération des otages français enlevés au Cameroun, provoque de vives réactions.