Dans la presse

Vatican : les cardinaux "papabili" cherchent à mettre les fidèles dans leur poche

Au menu de la presse internationale, un retour sur le charnier découvert en janvier près d'Alep : qui se cachaient derrière ces corps sans vie ? L'escalade militaire nord-coréenne et le point de vue, rare, des habitants de Pyongyang. Enfin, la campagne qui ne dit pas son nom au Vatican entre les cardinaux qui visent le Saint-Siège.

Publicité

Le journal britannique Guardian revient sur la découverte fin janvier d’un charnier près d’Alep en Syrie. A l’époque, les journaux avaient largement relayés des clichés floutés de ce charnier, à l’image du Parisien-Aujourd’hui en France. Mais certains quotidiens avaient publié des clichés montrant des corps clairement identifiables.
Le Guardian a voulu savoir qui se cachait derrière ces corps sans vie : des très jeunes syriens, sunnites pour la plupart, vivant dans des quartiers contrôlées par les rebelles et travaillants dans des zones aux mains du régime.

Les quotidiens étrangers s’intéressent également à la Corée du Nord : Pyongyang hausse le ton, multiplie les tirs de missiles, mais difficile de savoir ce que pense sur place la population tenue par une main de fer par la dictature communiste. Le journal britannique the Independant a réussi à recueillir quelques impressions. Les Nord-Coréens vivent dans l’angoisse d’une attaque nucléaire de leur voisin du Sud. Ils pensent que 800 missiles pointent vers eux et qu’il faut bien se défendre... De toute façon pour eux, si les Etats-Unis possèdent l’arme atomique pourquoi eux ne l’auraient-ils pas?

Enfin, la presse continue de suivre de près la succession du pape au Vatican. Les cardinaux candidats à la succession de benoit XVI cherchent à s’attirer les faveurs des fidèles explique le Guardian.
Le quotidien américain The New York Time voit se dérouler au Vatican une campagne qui ne dit pas son nom...

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine