Un œil sur les médias

Cahuzac: l'heure des aveux

Après 4 mois de démentis et de mensonges, Jérôme Cahuzac avoue avoir détenu un compte suisse et en posséder un autre à Singapour. La gauche est sonnée, Hollande éclaboussé et la droite s'engouffre dans la brèche. Sur les réseaux sociaux, ressurgissent les tweets et les déclarations où Jérôme Cahuzac niait férocement les faits qu'aujourd'hui il reconnaît.