Affaire Tapie-Adidas : de nouveaux protagonistes mis en cause

Nouveau tournant dans l'affaire Tapie. Mercredi 29 mai, Pierre Estoup, l'un des trois juges du tribunal arbitral qui avait accordé à Bernard Tapie de fortes indemnités dans le litige l'opposant au Crédit lyonnais, a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée. L’État français a décidé de se porter partie civile. Un recours à cet arbitrage est envisagé. Retour sur cette affaire d’État... à 403 millions d'euros.

Publicité

Emission préparée par Isabelle Sarton Du Jonchay

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24