Accéder au contenu principal

Les magasins Virgin vont déposer le bilan

La direction française des magasins Virgin a confirmé, vendredi, une information de la radio France Inter indiquant que le groupe comptait se déclarer en cessation de paiement. Près de 1 000 emplois sont menacés.

Publicité

Cela ressemble à la fin d'une histoire de plus de 10 ans en France. Les magasins de distribution de biens culturels et techniques Virgin s'apprêtent à se déclarer en cessation de paiement. La direction a confirmé l'information révélée par France Inter et convoqué, lundi 7 janvier, un comité d'entreprise extraordinaire "dont l’objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l'entreprise", a précisé la porte-parole de l’enseigne, contrôlée par Butler Capital Partners. Mille salariés sont menacés en France.

Le groupe Virgin Store accumulerait 22 millions d'euros de dettes selon France Inter et ne serait plus en situation de payer ses créanciers. En raison de retards de paiement sur certaines cotisations sociales, ainsi que sur des factures de fournisseurs, la société rencontrerait des problèmes de stock dans certains magasins. C’est donc le redressement judiciaire, voire la liquidation, qui pend au nez du géant, propriétaire des 27 magasins Virgin Megastore de France, dont le célèbre Virgin des Champs-Elysées.

Cet établissement phare de la marque aurait un loyer trop élevé. Fin décembre, la direction avait d’ailleurs annoncé sa possible fermeture prochaine. Le 19 décembre, il a fait l’objet d'une offre de rachat par les nouveaux propriétaires qataris de l'immeuble du 52-56 Champs-Élysées. Le week-end dernier, les salariés de l’établissement étaient en grève. Une fin d’année morose pour la marque alors que plusieurs plans sociaux ont émaillé 2012.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.