Accéder au contenu principal

Notre-Dame-des-Landes : un festival de musique pour dire "non" au projet

AFP

Près de 8 000 personnes, selon les gendarmes, étaient rassemblées dans le calme samedi sur le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour assister à une série de concerts de rap, reggae, punk... organisés par les opposants au projet.

PUBLICITÉ

Quelque 8.000 personnes, selon les gendarmes, étaient rassemblées dans le calme samedi sur le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), où les opposants au projet organisaient des concerts de soutien à leur mouvement.

Le "Festizad", qui a commencé vendredi soir, prévoit une série de concerts de musique rap, reggae ou punk, échelonnés jusqu'à dimanche.

Sur place, quatre chapiteaux, deux grands et deux moyens, ont été dressés vendredi, en dépit de leur interdiction par la préfecture de Loire-Atlantique.

Des barrages avaient également été installés vendredi sur les principales voie d'accès à la zone d'aménagement différé (ZAD) prévue pour la construction du futur aéroport nantais. Il s'agit de "garantir l'accès des secours", selon le directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique, Patrick Lapouze.

Les opposants au projet avaient, eux, accusé la préfecture de mettre "en danger des milliers de personnes".

AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.