Accéder au contenu principal
Le débat

Meurtre de trois kurdes à Paris : un sabotage du processus de paix ? (partie 2)

Trois militantes kurdes ont été tuées la nuit dernière dans les locaux d'une association kurde à Paris. Parmi les victimes, il y a l'un des leaders du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. Une organisation considérée comme terroriste par la Turquie mais également les États-Unis et l'Union européenne. Pourquoi ces assassinats sur le territoire français ? Pourquoi alors que la Turquie aurait ouvert des négociations avec le chef du PKK ?

Publicité

Nos invités :

  • Jean-Louis BRUGUIÈRE, ancien juge, spécialiste de la lutte anti-terrorisme
  • Fanar JAJAN, membre de la communauté kurde
  • Ali ONANER, conseiller à l'Ambassade de Turquie
  • Marc SEMO, rédacteur en Chef du service monde à Libération

Regardez la première partie.

Émission préparée par Pauline Heilmann, Anthony Saint-Léger et Maud Roubeaud.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.