Accéder au contenu principal

Les Tunisiens font trembler les grandes nations du hand

www.handballspain2013.com

Après avoir accroché la France et battu l'Allemagne, la Tunisie crée la sensation en ce début des Championnats du monde de handball. Avec une équipe jeune et talentueuse, les Aigles de Carthage ont désormais de grandes ambitions.

PUBLICITÉ

Au coup de sifflet final, les Tunisiens ont laissé éclater leur joie. Réunis en cercle sur le terrain, ils ont savouré dimanche chaque instant de leur victoire (25-23) contre l’Allemagne lors de la 2e journée des Championnats du monde de Handball, organisés en Espagne.

Les Aigles de Carthage ont créé la sensation en venant à bout de la Mannschaft, triple championne du monde (1938, 1978, 2007). Pour Alain Portes, le sélectionneur français de l’équipe tunisienne, il s’agit d’un match historique. "On est très heureux car c’est la première fois que la Tunisie bat l’Allemagne. Cela nous fait deux points de plus et cela nous a permis de montrer la qualité de notre jeu. Les gens nous voient très haut dans la compétition car on a bien joué ce week-end", a réagi l’entraîneur, interrogé par FRANCE 24.

Le sélectionneur Alain Portes lors d'un entraînement avec l'équipe de Tunisie
Le sélectionneur Alain Portes lors d'un entraînement avec l'équipe de Tunisie © Fédération tunisienne de handball

Mordants face aux Français

La veille déjà, la formation maghrébine avait impressionné les amateurs de handball en malmenant la France pour son entrée dans le tournoi. Accrochés par une solide équipe de Tunisie, les Bleus, double champion du monde et champion olympique en titre, ont fait la course derrière jusqu’à la 55e minute avant de finalement s’imposer sur le score serré de 27 à 30.

Médaillé de bronze aux JO de Barcelone et ex-"Barjot", Alain Portes a été particulièrement fier de donner du fil à retordre à son ancienne équipe. En réussissant à faire douter "les Experts", les Tunisiens ont montré qu’ils avaient du caractère et qu’ils font partie des grandes nations du handball : "C’est vraiment pas notre style de lâcher un match. On veut toujours montrer notre meilleur visage. On joue tous les coups à fond, cela correspond à la mentalité tunisienne".

Une équipe en devenir

L’entraîneur peut compter sur une génération prometteuse. Après le retrait des "Anciens" qui avaient fini 4e du Mondial-2005, place a été faite aux nouvelles recrues. Neuf joueurs de l’effectif ont remporté la médaille de bronze lors des derniers championnats du monde junior en 2011 : "Ils sont jeunes mais ils n’ont pas tremblé face à l’Allemagne. Ils ne se posent pas de questions. Ils sont insouciants, mais cela peut être à double tranchant. Des fois, ils tentent des gestes un peu trop spectaculaires !", souligne en plaisantant le sélectionneur, installé en Tunisie depuis 2009.

Parmi ces jeunes talents, Wael Jallouz, 21 ans, est considéré comme la pépite du handball tunisien. L’arrière gauche vient de signer un contrat avec le prestigieux club allemand de Kiel : "C’est un joueur à potentiel, mais il a encore tout à apprendre. Cette signature lui donne de la confiance, mais il manque encore de maturité".

Dans les buts, le gardien Marouène Maggaiez, qui évolue dans le championnat français au sein du HBC Nantes, s’est aussi montré décisif en ce début de tournoi. Il a été désigné meilleur joueur de la rencontre contre l’Allemagne. "J'ai pris énormément de plaisir à disputer ce match. Nous méritons cette victoire mais ne nous emballons pas, il faut garder les pieds sur terre", a commenté le portier tunisien.

Wael Jallouz, le plus grand espoir du handball tunisien
Wael Jallouz, le plus grand espoir du handball tunisien © Fédération tunisienne de handball

Ne pas s’emballer

Un avis partagé par le coach qui espère qu’après ce bon début de tournoi, ses protégés ne vont pas s’endormir sur leurs lauriers. "Il ne faut pas s’enflammer car le chemin est encore long. Le plus difficile est à venir. Nous ne sommes pas encore qualifiés. On vise la 4e place du groupe. Pour le reste, on verra."

Les Aigles sont déjà concentrés sur leur prochaine rencontre, mardi, contre le Monténégro. Après une journée de repos, ils veulent continuer sur leur belle lancée. "On y va quand même avec beaucoup de prudence car cette équipe a déjà battu l’Allemagne et je sais qu’après leur défaite contre la France, ils vont jouer demain leur va-tout", annonce Alain Portes. Et si les Tunisiens rencontrent de nouveau les Bleus durant le Mondial ? "Inch’allah, comme on dit en Tunisie !"

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.