Accéder au contenu principal

Mali : guerre et paix ?

Modifié le : 17/07/2013 - 18:57

Mars 2012 : un coup d'État militaire renverse le gouvernement démocratiquement élu au Mali. Le pouvoir de Bamako s'émiette encore davantage lorsque le nord du pays fait sécession et tombe sous la férule de rebelles djihadistes. Le 11 janvier 2013, la France s’engage, aux côtés de troupes africaines, dans une opération militaire qui se solde par la défaite des groupes islamistes et la reconquête du Nord-Mali. Alors que les soldats français ont entamé leur retrait au mois d’avril, le président François Hollande revendique "une victoire pour l’Afrique". Désormais, c’est une force onusienne, la Minusma, qui est chargée de garantir une paix encore fragile et de sécuriser le prochain scrutin présidentiel, prévu pour le 28 juillet.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.