Accéder au contenu principal
Sur le net

Lancement de Mega, un nouveau site de téléchargement

Retour sur le lancement par Kim Dotcom de son nouveau service de téléchargement. Les théories du complot autour de la fusillade de Newtown foisonnent sur la Toile américaine. Et un documentaire sur le site Pirate Bay sera prochainement diffusé en ligne.

Publicité

Lancement de Mega, un nouveau site de téléchargement

Un an jour pour jour après la fermeture de son site Megaupload par le FBI pour violation du droit d'auteur, le sulfureux Kim Dotcom a inauguré, samedi, un nouveau service de téléchargement baptisé Mega. Un lancement qui sonne comme un défi aux autorités américaines, qui demandent l'extradition de cet entrepreneur allemand assigné à résidence dans son luxueux manoir de Nouvelle-Zélande.

Accusé d'avoir amassé une fortune colossale grâce au piratage de contenus, le millionnaire s'est en effet félicité de la popularité de son nouveau site, qui était très attendu des internautes à travers le monde. Sur Twitter, il a ainsi annoncé que 250 000 utilisateurs s'étaient inscrits sur la plateforme en seulement quelques heures. Un afflux de connexions qui a saturé les serveurs du site, le rendant momentanément inaccessible.

Déjà victime de son succès, Mega se présente comme un espace de stockage numérique qui mise sur le cryptage des données. En créant un compte, les utilisateurs reçoivent ainsi une clef de décryptage qu'ils peuvent partager avec d'autres internautes. Les fichiers qu'ils mettent en ligne ne sont donc pas accessibles directement sur la plateforme. Une astuce qui doit permettre au site de se dédouaner de toute responsabilité en cas de violation du droit d'auteur.

Et Kim Dotcom ne compte pas en rester là. Il prévoit notamment de lancer prochainement Megabox, une plateforme d'écoute de musique en ligne qui promet de reverser l'essentiel de ses revenus aux artistes. Par ailleurs, il vient également de dévoiler un projet baptisé Megamovie, qui devrait, lui, être consacré aux films et aux séries télévisées.

Les théories du complot sur la tuerie de Newtown

Certains citoyens en sont convaincus. La fusillade de Newtown aurait été orchestrée par l’administration Obama pour durcir le contrôle des armes à feu aux États-Unis. Et alors que le président américain vient de proposer une série de mesures allant dans ce sens, les théories du complot se propagent comme une traînée de poudre sur Internet. Ainsi, cette vidéo qui reprend ces thèses conspirationnistes a été visionnée plus de 9 millions de fois depuis sa mise en ligne la semaine dernière.

Professeur d’université en Floride, le blogueur James Tracy est l’un des premiers à avoir affirmé que la tuerie pourrait s’avérer être une mise en scène. En pointant du doigt les informations contradictoires relayées par les médias dans les premières heures de la tragédie, il estime en effet que des zones d’ombre subsistent toujours dans cette affaire, notamment autour du nombre de tireurs impliqués et les armes utilisées dans la fusillade.

Et si certains pensent que la tuerie ne s’est pas déroulée telle qu’elle a été décrite dans la presse, d’autres pensent de leur côté qu’elle n’aurait en réalité jamais eu lieu. C’est le cas par exemple des responsables de ce site Internet qui accusent les personnes présentées comme des témoins et des proches des victimes d’être des acteurs. Selon eux, ils feraient en effet partie d’une agence spécialisée dans la simulation de situations de crise effectuée dans le cadre des entraînements des forces de police ou des pompiers américains.

Des accusations qui ciblent notamment Gene Rosen, qui avait donné refuge à 6 enfants ayant fui leur école pendant la fusillade. Dans une interview au site Salon.com, ce psychologue à la retraite de 69 ans raconte qu’il est depuis constamment harcelé par des partisans de la théorie du complot.

Un documentaire sur le site Pirate Bay

Annoncé depuis près de deux ans, le documentaire sur le site de partage de fichiers « The Pirate Bay » devrait être diffusé gratuitement sur le web au printemps prochain. En attendant, le réalisateur suédois du film, Simon Klose, a récemment mis en ligne cette bande-annonce qui présente succinctement le projet. Un documentaire qui a été entièrement financé par des internautes via le site Kickstarter qui a permis de récolter plus de 50 000 dollars de dons pour que le film puisse voir le jour.

Une réplique de votre visage en papier et en 3D

Créer une réplique en papier et en 3 dimensions de son visage en l’espace de quelques clics. C’est ce que propose le site « paper-kit.com » qui offre donc la possibilité aux internautes d’imprimer un patron personnalisé qu’il leur faudra ensuite découper et assembler pour obtenir une sculpture à leur image. Une idée originale qui amusera à n’en pas douter les petits comme les grands.

Vidéo du jour

Les traductions de textes proposées par Google via son outil linguistique sont parfois très approximatives. Pour le prouver, les membres du collectif musical CDZA se sont donc amusés à traduire, dans un premier temps, les paroles du générique de la très populaire série télé des années 90, le « Prince de Bel Air » dans différentes langues avant de retraduire à nouveau les paroles obtenues vers l’anglais. Une initiative qui offre un résultat surprenant avec un générique revisité qui ne veut finalement plus dire grand chose…

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.