Accéder au contenu principal

L'État français a transmis à Josette Audin des archives concernant son mari

AFP

La veuve de Maurice Audin, le mathématicien communiste disparu à Alger en 1957 après avoir été arrêté par des militaires français, a reçu des archives concernant son mari des mains du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

PUBLICITÉ

La veuve de Maurice Audin, le mathématicien communiste disparu à Alger le 11 juin 1957 après avoir été arrêté par des militaires français, a dit vendredi à l'AFP qu'elle avait reçu des mains du ministre de la Défense Jean-Yves le Drian un dossier d'archives sur son mari.

Josette Audin a rencontré à 15h00 le ministre de la Défense.

"Je ne pense pas qu'il y ait des choses extraordinairement nouvelles dans ce dossier mais je vais le faire examiner par des historiens", a-t-elle précisé.

Interrogé par l'AFP, le cabinet du ministre de la Défense a annoncé que M. Le Drian "dans le même souci de transparence avait signé un arrêté de dérogation générale qui rend l'ensemble des documents remis librement communicables à ce jour".

"Je souhaite que la vérité soit faite, que l'on puisse trouver des réponses dans ces archives et que les circonstances de la mort de mon mari soient reconnues et condamnées", avait déclaré jeudi Josette Audin.

Mme Audin avait adressé a l'été 2012 un courrier au président de la République demandant que "les historiens puissent avoir accès à toutes les archives de toutes les personnalités civiles et militaires françaises en charge du +maintien de l'ordre+ en Algérie".

M. Hollande s'est engagé à lui faire remettre tous les documents relatifs à la disparition de son mari.

AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.