LIBYE

La CPI ordonne l'extradition de l'ex-chef du renseignement libyen Abdallah al-Senoussi

La Cour pénale internationale a ordonné à Tripoli d'extrader Abdallah al-Senoussi, l'ex-chef du renseignement libyen proche de Mouammar Kadhafi. Arrêté en septembre en Mauritanie, il avait été remis ensuite aux autorités libyennes.

Publicité

La Cour pénale internationale (CPI) a ordonné jeudi aux autorités libyennes d'extrader Abdallah al Senoussi, l'ancien chef des services secrets de Mouammar Kadhafi, accusé de crimes contre l'humanité.

Al Senoussi a été arrêté en septembre en Mauritanie où il se cachait et extradé en Libye.

"La Libye demeure sous l'obligation de se conformer à la demande de remise", indiquent les juges de La Haye dans un arrêt le plaçant en conflit direct avec le gouvernement de Tripoli, qui a jusqu'à présent refusé toute demande d'extradition.

Senoussi est accusé, avec le fils de Kadhafi, Saïf al Islam, d'avoir brutalement tenté de réprimer le soulèvement populaire ayant entraîné la chute du régime.

Les nouveaux dirigeants libyens estiment que les deux hommes doivent être jugés en Libye. La CPI a émis 27 juin 2011 un mandat d'arrêt à l'encontre de Senoussi.

AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine