Le débat

Après le Printemps arabe : l'islam politique en crise (partie 2)

Deux ans après les premières révolutions arabes, les pouvoirs islamistes issus des urnes sont en grande difficulté. C’est le cas en Égypte et en Tunisie où l'assassinat d'une figure de l'opposition a encore renforcé un climat de défiance. L'An II du printemps arabe consacre-t-il l'échec de l'islamisme au pouvoir ? Quel rôle jouent le Qatar ou encore les États-Unis ?

Publicité

Nos invités :

  • Jean-Paul CHAGNOLLAUD, directeur de l’IREMMO (institut de Recherche et d'Études Méditerranée et Moyen-Orient)
  • Nadia EL FANI, réalisatrice de "Même pas mal" et "Laïcité Inch'Allah", K’ien Productions
  • Heythem GZARA, membre de l'association des Jeunes Tunisiens de France
  • Karim SADER, politologue, spécialiste du Moyen-Orient

Regardez la première partie.

Émission préparée par Pauline Heilmann, Sophie Hulot et Maud Roubeaud

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine