La semaine de l'éco

Euro fort : Paris et Berlin s'opposent

La monnaie européenne, "trop forte" pour François Hollande, symbolise au contraire un retour à la confiance pour Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne. L'euro fort pénalise les exportations françaises...pas celle de l'Allemagne, qui ne voit pas le taux de change comme un facteur clé de la compétitivité.

Publicité

Pour en parler, Stéphanie Antoine reçoit :

  • Karine Berger, députée PS et économiste
  • Philippe Dessertine, directeyur de l'Institut de haute finance
  • Pierre Khalfa, co-président de la Fondation Copernic
  • Alexander Graf Lambsdorff, eurodéputé allemand, Libéraux et démocrates (en duplex de Bruxelles)

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine