FRANCE

Le journaliste français Nadir Dendoune libéré après 23 jours de détention en Irak

AFP

Détenu durant 23 jours en Irak, le reporter français Nadir Dendoune a été libéré. Le journaliste avait été arrêté le 23 janvier pour avoir photographié sans autorisation le quartier général des services de renseignement irakiens.

Publicité

Le journaliste français Nadir Dendoune, détenu depuis le 23 janvier en Irak pour des photos non autorisées, a été libéré jeudi sous caution, a-t-on appris auprès du syndicat des journalistes irakiens et de Reporters sans frontières (RSF).

"Nadir Dendoune a été libéré il y a 30 minutes. Il a été remis à l'ambassadeur de France", a déclaré à l'AFP Mouayad al-Lami, le directeur du Syndicat des journalistes irakiens.

L'information a été annoncée dans le même temps à Paris par l'organisation de défense de la liberté de la presse. "On le tient d'une source de l'ambassade. On sait qu'il est sorti de prison dans une voiture blindée, accompagné de l'ambassadeur", a déclaré à l'AFP un porte-parole de RSF.

Nadir Dendoune, 40 ans, avait comparu le 5 février, pour la première fois depuis son arrestation, devant un juge d'instruction qui l'a maintenu en détention, en attendant de prononcer son éventuelle inculpation ou sa libération.

La justice irakienne lui reproche d'avoir photographié sans autorisation le QG des services de renseignements irakiens, ainsi que des barrages de police et de l'armée.

"Nadir ne faisait que son métier de journaliste", affirmaient ses soutiens en France, rappelant que le reporter préparait des reportages en Irak avec un visa de presse délivré par l'ambassade d'Irak à Paris. Plus de 18.000 personnes avaient signé une pétition en faveur de sa libération.

La France avait appelé à sa libération "dans les meilleurs délais".

AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine