AGROALIMENTAIRE

Nestlé touché par le scandale de la viande de cheval

AFP

Le groupe Nestlé serait également concerné par le scandale alimentaire sur la viande chevaline. Lundi, des raviolis et tortellinis au bœuf de la marque Buitoni ont été retirés de la vente en Italie et en Espagne.

Publicité

Le numéro un mondial de l’alimentation a parlé trop vite. Après avoir déclaré, la semaine dernière, ne pas être touché par le scandale de la viande de cheval retrouvée dans des produits censés être au bœuf, le groupe alimentaire suisse Nestlé a retiré, lundi 18 février, de la vente des pâtes surgelées au bœuf en Italie et en Espagne, après que des tests ont révélé la présence de traces d’ADN de cheval supérieures à 1 %, selon le site Internet du Financial Times. En cause : des raviolis et des tortellinis Buitoni.

Les lasagnes "à la bolognaise gourmandes", produites en France pour la restauration collective, doivent également être retirés de la consommation.

Nestlé n'a pas commenté l'information.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine