INTERNET

Groupon, spécialiste des bonnes affaires, se débarrasse de son patron

AFP

Après l'annonce de résultats bien inférieurs aux attentes des analystes et une dégringolade en Bourse, Groupon, spécialiste des ventes groupées sur Internet, a décidé de se séparer de son patron-fondateur Andrew Mason.

Publicité

"J'ai décidé de passer plus de temps avec ma famille... non, je plaisante, j'ai été viré". C'est sur un ton entre humour et regret qu'Andrew Mason, le PDG et cofondateur de Groupon, a rendu public dans une lettre, jeudi, son départ forcé de la Silicon Valley.

Il semble loin le temps où le site, spécialisé dans la vente groupée de bons de réduction, avait réussi, en novembre 2011, la plus importante introduction en Bourse depuis Google en 2004.

Groupon traverse, en effet, une passe des plus délicates. L'entreprise a annoncé, mercredi 27 février, une perte nette de 67 millions de dollars pour 2012. Surtout, le site prévoit une croissance pour 2013 très en deçà des prévisions de la plupart des analystes.

"J'ai des comptes à rendre"

Une conjonction de mauvaises nouvelles qui a entraîné une chute de plus de 20 % du cours de l'action de Groupon, qui compte plus de 200 millions de membres dans le monde. Depuis son introduction en Bourse, la société californienne a perdu trois quart de sa valeur et n'est plus valorisée qu'à un peu moins de trois milliards de dollars.

Dans sa missive, Andrew Mason a confirmé que les piètres performances de son site expliquent son licenciement. "Les événements de la dernière année et demie parlent d'eux-mêmes. En tant que directeur général, j'ai des comptes à rendre", écrit-il

Groupon a décidé de confier les rênes de l'entreprise au président exécutif de son conseil d'administration, Eric Lefkofsky, et au vice-président, Ted Leonsis. Une direction bicéphale qui devrait être temporaire. Le conseil d'administration s'est, en effet, mis à la recherche d'un nouveau PDG à même de redresser la barre du site en difficulté.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine