Accéder au contenu principal

L'actrice Véronique Genest, de commissaire Lescaut à la politique

AFP

La comédienne Véronique Genest s’est déclarée lundi candidate à la prochaine élection législative partielle pour représenter les Français de l'étranger à l'Assemblée nationale. Une annonce qui intervient quelques mois après ses propos islamophobes.

PUBLICITÉ

La politique française traverserait-elle une crise de vocations ? La comédienne Véronique Genest, alias Julie Lescaut , série policière diffusée sur TF1, a annoncé, lundi 4 mars, sur RTL se présenter aux prochaines élections législatives partielles, pour représenter les Français de l'étranger de la 8e circonscription à l'Assemblée nationale. "Ça fait un bon moment que je suis intéressée par la politique, ça me titille. Donc, c'était une manière de rentrer, de mettre un pied dedans", a-t-elle déclaré sur les ondes de la radio de la rue Bayard.

"Ça n'oblige à rien finalement, c'est quand même un poste sans poste"

Se situant entre "l’UDI [Union des démocrates et indépendants] et l’UMP" sur l’échiquier politique, l’actrice populaire de 56 ans ne revendique pas d’étiquette. Elle est pourtant engagée comme candidate suppléante aux côtés du journaliste Jonathan-Simon Sellem. Établi en Israël, le directeur de la rédaction du site JSSNews affirme être attaché "aux valeurs du sionisme". La comédienne préférée des Français assure simplement vouloir "faire une autre politique, une politique un peu de vérité".

Les deux candidats se présenteront lors de la prochaine législative partielle organisée à la suite de l'annulation par le Conseil constitutionnel de l'élection de la députée PS Daphna Poznanski-Benhamou (PS), en raison de la violation des règles sur le financement des campagnes électorales.

Sur le site JSSNews, Véronique Genest dit se présenter dans la circonscription Europe du Sud (Italie, Saint-Marin, Saint-Siège, Grèce, Turquie, Chypre, Malte et Israël) "pour l'Italie avec laquelle j'ai des attaches affectives fortes, la Grèce que j'adore, Israël, un pays formidable que j'ai découvert cet hiver".

Jonathan-Simon Sellem "ne m'aurait probablement pas choisie si je n'étais pas médiatique", a indiqué la nouvelle femme politique. "En suppléante, ça n'oblige à rien finalement, c'est quand même un poste sans poste", a-t-elle précisé. Un nouveau rôle à incarner en somme pour la comédienne qui s’est illustrée en septembre dernier par des propos islamophobes.

"Je suis islamophobe"

Véronique Genest avait provoqué un tollé après avoir affirmé: "Je suis islamophobe, et phobie veut dire peur. Donc oui, peut-être oui, probablement, je suis islamophobe comme beaucoup de Français. J'ai peur de l'islam comme on a peur d'une chose que l'on ne connaît pas." Fin août, la comédienne avait persisté sur son compte Twitter : "L'islam est dangereux pour la démocratie et en fait la démonstration tous les jours."

Pour mettre un terme à la polémique, Véronique Genest avait alors tenté d’expliquer ses propos. "J'ai lu le Coran. Je n'ai pas été plus rassurée. Ce que l'on voit autour de nous fait que la phobie existe car on voit des choses qui font peur [...] Ce n'est pas parce que j'ai peur que je déteste", avait-elle dit, précisant qu'elle ne visait que les extrémistes.

"Un espoir pour toutes les vendeuses de jambon"

Ses explications suffiront-elles à éteindre le feu des critiques qui abondent sur les réseaux sociaux ? Rien n’est moins sûr. Les réactions ne se sont pas fait attendre sur Twitter. "Véronique Genest en politique ne fera qu'alimenter l'islamophobie grandissante. Où allons nous... " lance @LouisaDjl désabusée, sur son compte, faisant référence à son dérapage sur l’islam.

D’autres ont pris la chose avec humour. "Véronique #Genest se lance en #politique. Un espoir pour toutes les vendeuses de jambon", affirme lundi @kevindiogene. "Pitié dites moi que c'est une blague.... et demain on nous annonce que nadine #Morano joue Julie Lescault." lance @CarlotinaV, un autre abonné du réseau social. L’humoriste et journaliste Didier Porte y va également de son commentaire. "Véronique Genest candidate à une législative partielle. Louis la brocante est sur les starting-block pour les cantonales..."

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.