Dans la presse

Aux urnes, citoyens kenyans !

A la une de la presse internationale, le renouvellement de la classe politique chinoise, les élections générales au Kenya, la corruption généralisée à Bagdad, et le classement des hommes les plus riches du monde.

Publicité

Les Kenyans se sont rendus massivement aux urnes hier. Elections générales pour choisir les députés, les sénateurs et le nouveau président. La presse kenyane est globalement satisfaite de la large participation. Seule ombre au tableau, pour le Daily Nation, l’attaque menée à Mombasa contre six officiers de police. Et ces longues files d’attente devant les bureaux de vote font la une de certains quotidiens internationaux. The Independent explique que les files d’attente se sont formées dès le lever du jour. The Guardian regrette que la campagne électorale se soit déroulée, une fois de plus, sur la base des groupes ethniques plus que sur des vrais sujets de fond.

The Independent poursuit sa série de reportages en Irak, avec un focus sur la capitale, Bagdad, centre mondial de la corruption.

La Chine a débuté sa session annuelle de l’Assemblée nationale populaire. Une grand messe de plusieurs jours, avec une nouvelle génération de députés. Pour le China Daily, ce renouvellement de la classe politique est une bonne nouvelle.

On termine par le classement annuel des hommes les plus riches de la planète. The Guardian a décortiqué le classement établi par le magazine Forbes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine