FRANCE

Intempéries : le verglas entrave le retour à la normale

AFP

Météo France a de nouveau placé 19 départements en vigilance orange à la neige et au verglas, mercredi matin, alors que les transports restaient très perturbés. L’intense épisode neigeux de la veille a fait deux morts et 2 200 naufragés de la route.

Publicité

Météo France a de nouveau placé 19 départements en vigilance orange à la neige et au verglas, mercredi matin, malgré l'espoir d'une amélioration de la situation en cours de journée. Les transports en commun au petit matin restaient très perturbés par la formation de plaques de verglas sur de nombreuses chaussées, notamment en Ile-de-France.

La SNCF a annoncé mercredi matin la reprise de la circulation "sur la ligne à grande vitesse Nord Europe où, depuis 7H, les TGV puis les Eurostar et Thalys" ont recommencé à rouler après une journée de blocage imputable aux chutes de neige.

Sur les autres parties du réseau, "Paris est à nouveau relié aux principales capitales régionales notamment Amiens, Rouen et Caen" et "en Ile-de-France , le plan de transport est conforme aux prévisions (2 trains sur 3 en moyenne)", a ajouté la Société nationale.

Source: AFP

Les Franciliens semblaient toutefois avoir écouté les conseils de prudence de Météo France puisque vers 07h00 (heure de Paris), seuls 30 kilomètres de bouchons étaient relevés par le site de circulation en temps réel de la région Sytadin.  Des embouteillages sous la moyenne habituelle.

Sytadin prévient que les sols resteront "particulièrement glissants" toute la matinée.

Les chutes de neige ont cessé sur l'ensemble de la région, mais la couche neigeuse pouvait atteindre 25 centimètres dans certains secteurs, notamment le Val-d'Oise et les Yvelines. À Roissy, elle était de 18 centimètres.

Trafic des bus quasi-paralysé

Le verglas a également forcé la RATP à laisser au dépôt la quasi-totalité de ses bus. En début de matinée, seule une dizaine de lignes sur 360, fonctionnait mais la RATP espérait pouvoir faire sortir ses bus au fil de la matinée, a indiqué une porte-parole.

Outre les bus, les transports en commun, empruntés quotidiennement par des millions de Franciliens, resteront perturbés mercredi matin, même si le réseauTransilien prévoit de faire rouler des rames sur toutes ses lignes: 3 sur 4 sur le RER A, 2 sur 3 sur le RER B et le RER C, 1 sur 2 sur le RER D, 4 sur 5 sur le RER E. Sur la ligne B, la circulation est toutefois coupée entre Fontenay-aux-Roses et Robinson et des navettes sont mises en place. Métros et tramways circulent en revanche normalement, assure la RATP.

Des chutes de neige exceptionnelles pendant toute la journée de mardi ont paralysé le nord et l’ouest de la France, perturbant les transports et privant d’électricité 80 000 foyers. Le dernier bilan humain faisait état de deux morts et de 2 200 naufragés de la route.

Même si les chutes de neige conséquentes ont quasiment cessé en cette fin de nuit, quelques averses sont possibles tout au long de la journée, plus particulièrement sur les côtes de la Manche et dans l'axe allant du Nord-Pas de Calais au Bassin parisien. Les chutes de neige vont se diriger progressivement mercredi vers le sud et l'est, précise Météo France.

Avec dépêches

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine