Focus

Décès de l’ancien Khmer rouge Ieng Sary avant la fin de son procès

Ieng Sary, l’ancien ministre des Affaires étrangères des Khmers rouges est décédé jeudi à Phnom Penh. Il était le visage public du régime marxiste totalitaire qui a fait régner la terreur au Cambodge à la fin des années 1970.

Publicité

Ieng Sary devait comparaître pour génocide, crime de guerre et crime contre l’humanité. Il disparaît sans avoir jamais expliqué son rôle dans l'appareil d'un régime qui a détruit un quart de la population du Cambodge.

Désormais, il ne reste plus que deux responsables Khmers rouge à affronter la justice internationale.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine