Focus

Une nouvelle loi électorale divise le pays du Cèdre

Les Libanais sont appelés à renouveler leur Parlement en juin prochain. Dans un contexte régional tendu, la question cruciale de l’équilibre des forces au Liban, occupe le devant de la scène politique. Un projet de loi électorale menace, en effet le fragile échafaudage confessionnel au pays du Cèdre.

Publicité

La loi dite "orthodoxe" stipule que les Libanais n’élisent que les candidats de leur propre confession.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine