NIGERIA

Attentats meurtriers dans une gare routière nigériane

AFP

Plusieurs explosions ont dévasté la gare routière de Kano, une grande métropole du nord du Nigeria, principalement habités par des chrétiens. Au moins 20 personnes ont péri et plusieurs autobus ont été détruits.

Publicité

Cinq explosions ont fait au moins 20 morts ce lundi dans une gare routière de Kano, la principale ville du nord du Nigeria, où les islamistes armés de Boko Haram sont en lutte contre le gouvernement, rapporte un journaliste de Reuters.

"J'ai vu trois autocars en feu. L'un d'entre eux était complètement plein de passagers qui attendaient de quitter la gare routière au moment des explosions. Pour l'instant, il y a au moins 20 morts", a déclaré à l'AFP un responsable  des secours qui a demandé à garder l'anonymat. "Ce bilan n'est pas définitif", a-t-il ajouté.

L’endroit visé se trouve dans le quartier de Sabon Gari, principalement habités par des Nigérians chrétiens. Plusieurs autobus ont été détruits. L’armée et la police ont bouclé le secteur. Kano est une ville souvent attaquée par la secte islamiste Boko Haram.

Avec dépêches

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine