FRANCE

Compte bancaire en Suisse : la justice resserre son étau autour de Jérôme Cahuzac

AFP

Une information judiciaire contre X a été ouverte dans l'affaire Jérôme Cahuzac pour "blanchiment de fraude fiscale". Selon le parquet, la voix de l'enregistrement compromettant est probablement celle du ministre du Budget.

Publicité

Le parquet a décidé d'ouvrir mardi 19 mars une information judiciaire contre X pour "blanchiment de fraude fiscale" dans l’affaire Jérôme Cahuzac. Le ministre du Budget est soupçonné par la justice de détenir un compte bancaire en Suisse. Une information explosive qui avait été révélée par Mediapart fin 2012.

"Les investigations menées dans le cadre de l’enquête préliminaire [ouverte le 8 janvier] doivent désormais se poursuivre dans un cadre [...] plus approprié au regard de la complexité des investigations à diligenter, notamment [...] en Suisse […]", explique le parquet dans un communiqué.

En clair, la justice a décidé de pousser plus en avant ses investigations parce qu’elle pense avoir authentifiée la voix du ministre sur une bande audio datant de 2000 et dans laquelle Jérôme Cahuzac évoque un compte en Suisse. "Ça me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques", entend-on sur la bande.

Cahuzac "pas impressionné"

En comparant la voix de l’enregistrement à la voix de Jérôme Cahuzac, le parquet a constaté de fortes similitudes. "Le résultat de notre analyse renforce l'hypothèse que Jérôme Cahuzac est le locuteur inconnu", a déclaré le parquet.

Jérôme Cahuzac a toujours clamé son innocence. Lors de la révélation de l'affaire fin 2012, le ministre avait déclaré le 5 décembre devant les députés: "Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger. Ni maintenant, ni avant".

Il avait également prévenu samedi 16 mars qu'il ne se laisserait "pas impressionner" par les "allégations" de Mediapart. "L’enquête se poursuit. Jérôme Cahuzac en attend sereinement l’issue et ne se laisse pas plus impressionner aujourd’hui qu’hier [...] par la présentation sous forme de prétendues informations de ce qui reste de simples allégations", avait déclaré son avocat Gilles August.

Selon Mediapart, ce compte chez UBS aurait été clôturé en 2010 et les avoirs auraient été transférés, via des montages financiers complexes, à Singapour.

FRANCE 24 avec dépêches

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine