Focus

Coup d'État en Centrafrique

Des pillages se poursuivaient mardi à Bangui, où le nouvel homme fort de Centrafrique, le chef des rebelles Michel Djotodia, devrait reconduire Nicolas Tiangaye au poste de Premier ministre après avoir annoncé qu'il prenait le pouvoir pour une durée de trois ans.

Publicité

Selon des militaires de la force d'interposition régionale, lundi encore des dizaines de corps jonchaient les rues de la capitale.

Dans la confusion, le bilan des violences reste difficile à établir, deux jours après le coup de force ayant permis à la rébellion Seleka de renverser François Bozizé, au pouvoir depuis dix ans.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine