Focus

Instabilité et insécurité à quatre mois des élections

Quatre ans après le renversement du président Marc Ravalomanana par son rival Andry Rajoelina, considéré comme un coup d’État par la communauté internationale, le pays traverse une grave crise sociopolitique dont il espère sortir avec les élections présidentielle et législatives.

Publicité

Elles ont été programmées pour le 24 juillet prochain, avec un retard de trois mois. Insécurité, instabilité politique, ambiance sociopolitique délétère... Le climat est tel que beaucoup de Malgaches se demandent si les élections auront bien lieu cette année.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine