ALLEMAGNE

Un pan du Mur de Berlin abattu pour laisser la place à une tour de luxe

Un pan du Mur de Berlin a été abattu, ce mercredi, afin de laisser la place à un projet immobilier contesté. Les travaux ont eu lieu sous protection policière afin d'éviter toute manifestation des Berlinois attachés à ce vestige de la Guerre froide.

Publicité

Le héros des séries télé "Alerte à Malibu" et "K 2000" n’a pas fait le poids face aux promoteurs immobiliers. Malgré l’implication de l’acteur américain David Hasselhoff et l'opposition de milliers d’Allemands, quatre blocs du Mur de Berlin ont été enlevés, ce mercredi, pour être remplacés par une porte.

Les travaux étaient effectués à la demande d'un promoteur immobilier qui veut construire une tour d'habitation de grand luxe de 63 m de haut sur les berges de la rivière Spree.

Selon la presse allemande, quelque 250 policiers étaient mobilisés afin d'éviter toute manifestation d'opposants. Une première tentative de percée du mur, le 1er mars, avait dû être arrêtée face à la mobilisation spontanée de 200 manifestants.

David Hasselhoff à la rescousse

Quelques jours plus tard, l'acteur américain David Hasselhoff, qui jouit d'une immense popularité à Berlin pour avoir chanté au pied du mur le 31 décembre 1989, était venu apporter son soutien devant plusieurs milliers d'opposants au projet.

L'East Side Gallery qui s'étire sur 1,3 kilomètre est constituée de pans de béton de 3,6 m de hauteur ornés de fresques. Elle est devenue l'une des attractions touristiques majeures de la capitale allemande.

Parmi les fresques les plus connues figurent le "Baiser fraternel" entre les dirigeants soviétique Brejnev et est-allemand Honecker ou les têtes multicolores de l'artiste français Thierry Noir.

Des 155 km du mur qui sépara Berlin du 13 août 1961 au 9 novembre 1989, seuls trois kilomètres sont encore debout.

Avec dépêches

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine