ÉTATS-UNIS - IRAK

Le combat pour la paix d'une Irakienne et d'une vétéran américaine

L’une est Américaine, l’autre Irakienne, mais elles militent dans le même camp, celui de la paix. Dix ans après la seconde guerre du Golfe, Maggie Martin et Yanar Mohammed échangent leur point de vue sur un conflit qui les a marquées à vie.

Publicité

Dix ans après l’invasion menée par les États-Unis en Irak, il reste difficile d’évaluer les véritables conséquences de cette guerre. Au-delà du nombre de morts - civils et militaires - la vie de dizaines de milliers de personnes a pour toujours été affectée par ce conflit. C’est notamment le cas des 80 000 Irakiens qui ont fui leur pays pour s’installer aux États-Unis.

En chiffres - le bilan de la guerre (cliquez sur l'image)

“My Beloved Enemy” est un webdocumentaire qui donne la parole à des Irakiens et des Américains, marqués par cette guerre.

Dans cet épisode, le premier d’une série de cinq, l’ancienne soldat de l’armée américaine Maggie Martin revient sur ses années de service en Irak. Désormais membre de l’association Les Vétérans contre la guerre, elle a récemment croisé, à New York, Yanar Mohammed. Cette militante irakienne menait, elle, un tout autre combat au moment de l’occupation américaine : elle tentait de convaincre ses compatriotes que tous les Américains ne soutenaient pas cette guerre.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine