Sur le net

USA : mobilisation en ligne pour le mariage gay

Aujourd’hui sur le net, une partie de la Toile américaine se mobilise en faveur du mariage gay. Deux sœurs jumelles séparées à la naissance se retrouvent grâce à Facebook. Et un cascadeur ukrainien propose de découvrir des photos à couper le souffle.

Publicité

USA : mobilisation en ligne pour le mariage gay

Les débats sur le mariage gay ouverts mardi par la Cour suprême des Etats-Unis suscitent beaucoup d’espoir chez les partisans de l’union homosexuelle. D’ici le mois de juin, les juges de la haute cour américaine pourraient en effet se prononcer sur la légalité, au niveau national, des mariages entre deux personnes du même sexe actuellement autorisés dans neuf des cinquante Etats du pays.

En attendant, les pro-mariage gay se mobilisent largement sur le web pour tenter de faire pencher la balance en leur faveur, avec la couleur rouge comme signe de ralliement. Sur Facebook, des milliers d’utilisateurs, dont des responsables politiques et des célébrités, ont ainsi adopté cette image comme photo de profil pour réclamer l’égalité des droits pour tous. Un visuel réalisé, à l’origine, par l’ONG « Human rights campaign » qui défend les intérêts des homosexuels aux Etats-Unis.

Associations et militants misent en effet beaucoup sur les réseaux sociaux pour faire passer leur message. Ainsi, cette vidéo diffusée sur YouTube par Daniel Martinez-Leffew, un jeune Californien de 12 ans, a récemment fait le tour du web. Adopté par ses deux papas à l’âge de 5 ans, il y interpelle John Roberts, l’un des sages de la cour suprême qui a lui même adopté deux enfants, pour l’appeler à se prononcer en faveur du mariage gay.

Et alors que d’après les sondages, l’opinion publique américaine est de plus en plus favorable à la légalisation de l’union homosexuelle, de nombreux internautes n’hésitent plus à afficher leur position sur cette question qui continue néanmoins de diviser le pays.

 

Deux sœurs jumelles se retrouvent sur Facebook

Apprendre à 25 ans l’existence d’une sœur jumelle et la voir pour la première fois grâce à Internet, en attendant de pouvoir la rencontrer physiquement… c’est l’incroyable aventure que sont actuellement en train de vivre deux jeunes femmes, Anaïs et Samantha.

Une histoire qui débute en décembre 2012 lorsqu’Anaïs Bordier, une jeune française adoptée en Corée du Sud, tombe par hasard sur YouTube sur une vidéo dans laquelle joue une actrice américaine qui lui ressemble comme deux goûtes d’eau. Deux mois plus tard, c’est dans la bande-annonce d’un film qu’elle retrouve à nouveau son sosie. Frappée par cette étrange ressemblance, Anaïs effectue alors des recherches en ligne sur cette comédienne et fait finalement une découverte stupéfiante : la jeune femme qui porte le nom de Samantha Futerman est née le même jour qu’elle et a, elle aussi, été adoptée à Séoul.

Dès lors, pour Anaïs, le doute n’est plus permis, Samantha est bel et bien sa sœur jumelle. Elle se fixe donc pour objectif de contacter l’actrice qui vit à plusieurs milliers de kilomètres via Facebook pour lui exposer le fruit de ses recherches. Ainsi après quelques tentatives infructueuses, elle finit par réussir et révèle son existence à Samantha qui est tout aussi bouleversée qu’Anaïs en apprenant la nouvelle.

Et parce qu’elles estiment que leur histoire mérite d’être partagée avec le plus grand nombre, les deux jeunes femmes ont décidé de la prolonger la où elle a commencé : sur la Toile. Elles ont ainsi lancé un appel aux dons sur le site Kickstarter pour financer un test ADN afin de prouver une bonne fois pour toute leur lien de parenté mais aussi un documentaire sur leur incroyable découverte. Un film qui mettra notamment l’accent sur leur première rencontre physique qui devrait avoir lieu très prochainement.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Fatiguée de lire des articles de presse distillant des conseils plus ou moins judicieux aux femmes pour qu’elles évitent de se faire agresser sexuellement, une internaute a lancé le hashtag satirique #SafetyTipsforLadies via lequel elle offre des conseils complètement farfelus aux dames pour ne pas attirer l’attention des pervers. Objectif : rappeler que seuls les auteurs d’agressions sexuelles sont responsables de ces actes et jamais les victimes, peu importe la façon dont elles étaient habillées ou l’endroit où elles se trouvaient au moment des faits. Une initiative qui a trouvé un large écho sur la Toile, notamment auprès des utilisatrices des réseaux sociaux…

 

Des images à couper le souffle d’un cascadeur ukrainien

Le jeune cascadeur ukrainien connu sous le pseudo Mustang Wanted n’a vraiment pas froid aux yeux comme le démontrent les nombreux clichés et autres vidéos qu’il publie régulièrement sur Internet. Des images à couper le souffle sur lesquelles on peut voir ce casse-cou prendre la pose accrochés à des rebords d’immeubles à la seule force de ses bras, le tout à plusieurs centaines de mètres du sol. Une activité particulièrement dangereuse qui impressionnera sans doute plus d’un internaute mais qu’il est bien sûr recommandé de ne pas reproduire.

 

Vidéo du jour

Ann Connolly est une championne de yoyo. Une discipline que cette jeune Américaine maîtrise à la perfection comme elle le démontre dans cette vidéo récemment mise en ligne. Une performance éblouissante à découvrir sur les sites de partage…

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine