Focus

Des attaques récurrentes dans les villages de l'Ouest du pays

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a annoncé jeudi la suspension du processus de rapatriement des Ivoiriens réfugiés au Liberia. Cette décision intervient après les violences meurtrières récemment survenues près de la frontière entre les deux pays, côté ivoirien.

Publicité

Six personnes, dont deux civils, ont été tuées le 23 mars lors d'une nouvelle attaque menée par des hommes armés, dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Dans cette même région, sept personnes, dont deux militaires, avaient été tuées quelques jours auparavant.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine