FOOTBALL

Robbie Rogers : "Dans le football, c'est impossible de faire son coming out"

Facebook

Un mois après avoir révélé son homosexualité et pris sa retraite, le footballeur Robbie Rogers est revenu dans les médias sur son coming out. Selon ce sportif américain, le monde du football est toujours un milieu très homophobe.

Publicité

Le 15 février dernier, Robbie Rogers a pris une décision qui a bouleversé sa vie. Ce joueur de football de 25 ans a publié sur son site Internet une lettre dans laquelle il révélait son homosexualité et annonçait la fin de sa carrière professionnelle.

Un mois après son "coming out", cet ailier américain qui jouait dans le club de troisième division anglaise de Stevenage après avoir été prêté par Leeds (D2), sort de son silence. Il explique dans une interview accordée au journal The Guardian pourquoi il a mis si longtemps avant d’oser dire la vérité.

Selon lui, il est très difficile d’assumer son homosexualité dans le milieu du football professionnel : "Dans le football, c'est impossible de faire son 'coming-out' parce que personne ne l'a fait. C'est fou et triste".

"J'avais peur de la réaction de mes coéquipiers. Est-ce que leur façon d'agir envers moi allait changer dans les vestiaires et dans le bus même si je restais la même personne ?", précise le joueur, qui compte 18 sélections avec l'équipe nationale américaine.

Des blagues homophobes

En guise d'exemple, Robbie Rogers raconte les blagues homophobes lancées par de nombreux coéquipiers dans les vestiaires : "J'avais une affreuse sensation dans l'estomac. Je tournais la tête et j'essayais de parler d'autre chose. Souvent, ils ne pensaient pas ce qu'ils disaient, mais il y a cette mentalité de groupe. Ils voulaient faire rire et se mettre en valeur".

Né dans une famille américaine très conservatrice, le joueur de football sait qu’il est homosexuel depuis l’âge de 14 ans, mais il n’avait rien révélé à ses parents ni à ses proches jusqu'à cette année : "Les secrets peuvent causer des dommages internes. Les gens aiment parler d'honnêté, combien cela est simple. Mais essayez de dire à ceux que vous aimez que vous êtes gay après 25 ans..."

Une retraite définitive ?

Après cette révélation, Robbie Rogers a mis entre parenthèse sa passion pour le football. Il est actuellement étudiant à l'école de mode de Londres et a lancé sa marque de vêtements.

Malgré ce changement de carrière, il n'exclut pas de revenir un jour sur les terrains. "Le football fait toujours partie de moi. Je ne sais pas si je vais rejouer. Je vais peut-être demander à Bruce Arena (un entraîneur américain, NDLR] si je peux m'entraîner avec les Los Angeles Galaxy. Cela me manque et j'y pense beaucoup", avoue-t-il.

Robbie Rogers n'est que le deuxième footballeur en activité à avoir ouvertement déclaré son homosexualité après l'Anglais Justin Fashanu, en 1990. Ce dernier s'est suicidé en 1998 après des accusations d'agression sexuelle par un jeune de 17 ans contre lesquelles il clamait son innocence.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine