Accéder au contenu principal

Un an après sa greffe du foie, Eric Abidal fait son grand retour

AFP

Le défenseur du FC Barcelone Éric Abidal est convoqué pour disputer le quart de finale de Ligue des Champions, mardi, contre le PSG. Le joueur français pourrait jouer son premier match depuis sa greffe du foie, en avril 2012.

Publicité

Le FC Barcelone a annoncé dimanche que le défenseur Eric Abidal figurait bien dans le groupe convoqué pour affronter le Paris Saint-Germain en quarts de finale de la Ligue des Champions, mardi soir.

Après plus de 400 jours loin des terrains, le joueur français pourrait de nouveau fouler la pelouse lors de cette rencontre. L’international n’a, en effet, plus joué depuis sa greffe du foie, en avril 2012.

Ses coéquipiers ont applaudi cette annonce en publiant de nombreux messages de soutien sur leur compte Twitter. "Un exemple pour tous ! Félicitations Abi !", a déclaré l’attaquant David Villa. "Une joie immense. Abi est de nouveau convoqué", a réagi Javier Mascherano, tandis qu’Andrès Iniesta a souligné : "Le meilleur de tous !".

Revenu de loin

À 33 ans, le joueur français avait reçu en février le feu vert de son équipe pour reprendre l’entraînement avec ses coéquipiers. Il avait ensuite disputé au mois de mars un premier match amical avec l’équipe réserve du FC Barcelone.

Déjà retenu samedi dernier pour la rencontre de Liga contre le Celta Vigo, Eric Abidal est resté sur le banc. Même s’il n’est pas entré en jeu, le défenseur a assuré à ses fans que ce n’était que partie remise. "Je reviendrai la prochaine fois. Merci à tous pour vos messages", a-t-il écrit sur son compte Twitter après le match.

Le footballeur originaire de Lyon revient de très loin. Il avait été opéré une première fois en mars 2011 d’une tumeur au foie. Rétabli, il avait alors pu participer à la finale de la Ligue des Champions remportée, cette année-là, par son club. Mais en avril 2012, le Blaugrana avait rechuté et avait dû obtenir en urgence une greffe de foie.

Des précautions à prendre

Après cette terrible épreuve, Éric Abidal semble prêt à renouer avec la compétition. Il devra toutefois faire très attention sur le terrain. "Il faudra qu’il prenne une série de précautions à vie, dont celle de ne pas recevoir de coups dans cette zone du corps", a ainsi expliqué le professeur Rafale Matesanz, spécialiste reconnu au niveau international, dans le quotidien sportif espagnol Marca.

Son courage est en tout cas un modèle pour l’ensemble de la planète football. Interrogé par RTL, l’ancien international Lilian Thuram s’est dit impressionné par son retour et a salué le soutien inconditionnel du FC Barcelone : "Cela montre une force de caractère assez incroyable. Ce qui est intéressant aussi, quand on dit que Barcelone c’est plus qu’un club, on le voit avec Abidal. Je pense que, peut-être, il y aurait eu beaucoup d’équipes qui n’auraient pas réagi comme ils l’ont fait avec Éric Abidal".

Le retour de Vilanova

Le retour d’Abidal coïncide également avec celui de l’entraîneur du FC Barcelone, Tito Vilanova. Le coach est rentré la semaine dernière de New York où il était traité après la rechute de son cancer à la glande salivaire. Il sera bien présent mardi soir à Paris, au Parc des Princes, avec ses joueurs.

"L'entraîneur, qui a déjà dirigé les entraînements de vendredi et de dimanche, est la grande nouveauté du voyage vers Paris", a annoncé le FC Barcelone sur son site Internet, sans préciser si le coach sera sur le banc ou dans les tribunes.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.