Accéder au contenu principal

Des réfugiés irakiens à la recherche de leur propre rêve américain

Ali Taha Ernad et sa famille à Boston
Ali Taha Ernad et sa famille à Boston Inediz

L'Irakien Ali Taha Ernad a embarqué sa famille pour un voyage sans retour vers l'Amérique. À peine installé dans son motel à Boston, dans le Massachusetts, il nourrit de grandes ambitions pour sa nouvelle vie dans son pays d’accueil.

Publicité

Dix ans après l’invasion menée par les États-Unis en Irak, il reste difficile d’évaluer les véritables conséquences de cette guerre. Au-delà du nombre de morts - civils et militaires - la vie de dizaines de milliers de personnes a, pour toujours, été affectée par ce conflit. C’est notamment le cas des 80 000 Irakiens qui ont fui leur pays pour s’installer aux États-Unis.

En chiffres - le bilan de la guerre (cliquez sur l'image)

“My Beloved Enemy” est un webdocumentaire qui donne la parole à des Irakiens et des Américains, marqués par cette guerre.

Dans cet épisode, le deuxième d’une série de cinq, Ali Taha Ernad, fraîchement réfugié avec sa famille, confie sa joie et les difficultés liées à son arrivée sur le continent américain.

Il reçoit la visite de Sharon Sanders de l’International Institute-Lowell, un organisme mandaté par le gouvernement américain pour aider les nouveaux immigrants dans leurs démarches.

Ali Taha Ernad et sa famille vivent dans un motel à Boston, au nord-est du pays, en attendant d’obtenir un logement. Ce père de famille a peu d’espoir de reprendre sa carrière de médecin anesthésiste, mais il nourrit de grandes ambitions pour sa nouvelle vie.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.