Accéder au contenu principal

Le corps du poète chilien Pablo Neruda exhumé pour lever les doutes sur sa mort

Pablo Neruda
Pablo Neruda AFP

Les opérations d’excavation du poète Pablo Neruda, officiellement décédé d’un cancer, ont débuté lundi. L’exhumation de ses restes doit déterminer les causes de sa mort en 1973. Une mort que ses proches imputent au régime de Pinochet.

PUBLICITÉ

Quarante ans après la mort de Pablo Neruda, des proches du poète chilien, appuyés par le Parti communiste, continuent de marteler qu’il a été assassiné sous la dictature d’Augusto Pinochet... Pour en être certaine, la justice a ordonné l'exhumation du corps de Neruda, qui repose à Isla Negra sur la côte chilienne. Le début des opérations d’excavation, qui ont début lundi 8 avril, intervient après des années de combat mené, entre autres, par Manuel Araya, son ancien secrétaire présent le jour de sa mort.

"Il a été assassiné suite à la piqure qu'on lui a faite le 23 septembre 1973 à 4 heures de l'après-midi et Neruda est mort 5 heures après cette injection. Il devait partir pour le Mexique le 24 à 10 heures du matin... Tout était prêt pour que Neruda quitte ce pays qu'il devait fuir", affirme-t-il.

À l'époque le célèbre poète communiste est un fervent opposant à la dictature et est convaincu qu'en exil au Mexique il peut faire tomber le régime de Pinochet. Ce dernier prenant conscience de la menace l'aurait alors fait éliminer...

3 000 victimes de la dictature de Pinochet

Officiellement, Pablo Neruda est mort d'un cancer de la prostate 12 jours après le putsch du 11 septembre 1973 contre son ami le président Salvador Allende. Bien que d'année en année les doutes s'accumulent, la justice ne donne pas suite.

"J'ai commencé à frapper à la porte des gouvernements quand on a accédé à la démocratie, j'ai demandé à être reçu pour pouvoir leur raconter que Neruda avait été assassiné, mais je n'ai pas été entendu parce que personne n'osait parler", assure Manuel Araya.

Il faudra attendre juin 2012 pour que la justice chilienne accepte de rouvrir le dossier Neruda. Parallèlement, les autorités se penchent également sur les circonstances d'autres morts survenues sous la dictature, notamment celle de l'ancien président Allende... Concernant Pablo Neruda, si l'autopsie confirme l’empoisonnement, le nom de l'ancien Prix Nobel chilien viendra s'ajouter aux 3 000 victimes de la dictature de Pinochet.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.