Accéder au contenu principal
Focus

Violences meurtrières entre Musulmans et Coptes

La situation restait tendue lundi en Egypte après une nuit de violences devant la cathédrale copte du Caire qui ont fait deux morts et 89 blessés après des funérailles, alourdissant un climat politique et social déjà difficile.

Publicité

Le président Mohamed Morsi a condamné les violences, affirmant à Tawadros II, le patriarche des Coptes orthodoxes d'Egypte, qu'il considérait "toute attaque contre l'église comme une attaque personnelle". Il a également ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.