ÉTATS-UNIS

Forte explosion dans une usine d'engrais au Texas

4 mn

Une puissante déflagration est survenue dans l'usine West Fertilizer, près de la ville de Waco, au Texas, dans la nuit de mercredi à jeudi. Entre cinq et quinze personnes ont été tuées, selon la police, et 160 autres blessées.

Publicité

Une puissante explosion s’est produite, mercredi soir, dans l'usine West Fertilizer, près de la ville de Waco, au Texas. L’origine de la déflagration reste encore incertaine mais, selon les premières pistes, un incendie bénin pourrait en être la cause.

Alors que les pompiers travaillaient à éteindre le feu, "de l’eau est tombée, provoquant une réaction chimique" avec les engrais fabriqués sur place composés de nitrate d’ammonium, explique Stanislas de Saint-Hippolyte, correspondant de FRANCE24 à Washington.

L'explosion, qui est survenue peu avant 20h00 (01h00 GMT jeudi), a envoyé une boule de feu d'une trentaine de mètres de large dans l'air. "C'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré sur CNN Tommy Muska, le maire de West, localité de quelque 2 500 personnes dans laquelle a eu lieu le drame.

Vidéo amateur de l'explosion

Un bilan provisoire de la police locale fait état de cinq à quinze morts. Mais plus tôt dans la journée, la chaîne KWTX News parlait, pour sa part, de 60 à 70 morts.

En outre, "six ou sept pompiers se trouvaient sur les lieux de l’incendie au moment de l’explosion. Ils manquent toujours à l’appel", affirme Stanislas de Saint-Hippolyte, citant un responsable local.

Plusieurs centaines de blessés ont été acheminés, dans un premier temps, vers un stade de football situé près du lieu de l’explosion avant d’être transférés vers l’hôpital de la ville de Waco, à quelques kilomètres.

Des dizaines de maisons soufflées

Particulièrement puissante, la déflagration "a provoqué des incendies dans les bâtiments adjacents", a indiqué le porte-parole des pompiers, Don Yeager. Entre 15 et 50 maisons pourraient avoir été littéralement rasées, précise Stanislas de Saint-Hippolyte.

"Je vis à 300 mètres et mes vitres ont été soufflées", a raconté à la chaîne Dallas Morning un témoin, Jason Shelton, réceptionniste dans un hôtel proche.

"Toutes les habitations sur environ quatre pâtés de maisons ont été soufflées par l'explosion", a rapporté au Waco Tribune-Herald Bill Bohannan, un autre témoin.

it
Réaction de Jean-Luc Wybo, spécialiste des risques industriels

Porte-parole de Rick Perry, gouverneur du Texas, Josh Havens appelle à la patience : "Dès que le feu sera éteint et que les équipes pourront évaluer la situation sur l'usine et dans les alentours, nous en saurons plus".

Mais, pour le moment, "les pompiers ne luttent pas contre le feu... Ils sont sur la zone mais ils ne peuvent s'approcher en raison des fumées toxiques qui s'échappent", a expliqué pour sa part D. L. Wilson, porte-parole de la sécurité publique du Texas.

Cette explosion, qui intervient deux jours après l'attentat perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, coïncide également avec deux autres drames de l'histoire américaine.

En effet, vendredi (le 19 avril) marque le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte à Waco, au Texas, qui avait coûté la vie à 76 personnes.

Et ce sera aussi la commémoration de l'attentat d'Oklahoma City, qui avait vu un sympathisant du Mouvement des miliciens, une organisation d'extrême droite, tuer à l'explosif 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral, le 19 avril 1995.

Avec dépêches

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine