Accéder au contenu principal

La Jordanie autorise le survol de son territoire par les drones israéliens

AFP

Selon le Figaro, la Jordanie autorise désormais des drones israéliens à survoler son territoire pour effectuer des missions de surveillances en Syrie. La Jordanie accueille plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens.

Publicité

La Jordanie autorise désormais des drones israéliens à survoler son territoire pour effectuer des missions de surveillance en Syrie, rapporte Le Figaro dimanche sur son site internet. Ces aéronefs pilotés à distance pourront désormais pénétrer en territoire syrien pour y observer le conflit qui ensanglante le pays depuis plus de deux ans.

Le passage désormais possible par la Jordanie évite aux israéliens des survols du Sud-Liban, où ils pourraient craindre une riposte du Hezbollah chiite pro-iranien.
L'État hébreu craint un débordement du conflit en Syrie et notamment l'influence d'extrémistes islamistes dans la rébellion cherchant à renverser le régime de Bachar al-Assad.

Selon le quotidien français, qui cite une source militaire occidentale au Moyen-Orient, la décision a été prise par le roi Abdallah lors de la visite en Jordanie, en mars, du président américain Barack Obama après une vaine tentative de médiation du souverain jordanien auprès du président syrien.

"Le roi Abdallah a décidé d'ouvrir son espace aérien à l'armée de l'air israélienne", déclare cette source citée par Le Figaro. "C'est un geste fort et exceptionnel."

Selon cette même source, les drones israéliens "font de la reconnaissance, mais ils sont aussi armés et peuvent donc frapper une cible n'importe où en Syrie".

Deuxième pays arabe, après l'Égypte, à avoir conclu un accord de paix avec Israël, la Jordanie accueille plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens ayant fui le conflit dans leur pays.

Dépêches

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.