Focus

Les excuses du président Nikolic pour le massacre de Srebrenica

1 mn

Le président serbe Tomislav Nikolic, qui avait suscité une vive émotion en 2012 en niant que le massacre de Srebrenica ait été un génocide, a demandé jeudi pour la première fois que la Serbie soit pardonnée pour ce "crime", tout en évitant d'employer le terme de "génocide".

Publicité

En juillet 1995, vers la fin de la guerre intercommunautaire de Bosnie, les forces serbes de Bosnie ont massacré environ 8000 hommes et adolescents musulmans à Srebrenica à l’est du pays, la pire tuerie commise en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

Emission préparée par Diaraye Bah et Isabelle Sarton du Jonchay

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine