Accéder au contenu principal

Avec un nul contre Saint-Étienne, Lyon conserve sa troisième place en Ligue 1

AFP

L'Olympique Lyonnais a concédé le nul (1-1) face à Saint-Étienne lors du derby du Rhône, dimanche, au stade de Gerland. L'OL se maintient ainsi à la troisième place du classement, avec deux points d'avance sur son adversaire du jour.

Publicité

Lyon est parvenu dimanche à conserver sa 3e place du classement de Ligue 1 qualificative pour la Ligue des Champions en contenant Saint-Etienne 1 à 1 à l'occasion du 106e derby comptant pour la 34e journée de championnat.

L'Olympique lyonnais possède ainsi toujours deux points d'avance sur l'ASSE, 4e, qui restait sur cinq défaites de suite face au club rhodanien, mais toujours invaincue en L1 en 2013.

Le défenseur Kurt Zouma avait ouvert la marque en première période en reprenant un corner joué de l'aile droite par Yohan Mollo (30) alors que Yoann Gourcuff, titularisé pour la troisième fois de suite, a égalisé en début de seconde période en marquant de près à la suite d'un une-deux laborieux avec Clément Grenier (55).

Bien que la possession du ballon a été à l'avantage de l'OL, les Verts ont payé cher la maladresse de Pierre-Emerick Aubameyang, pourtant meilleur buteur de l'équipe stéphanoise (19 buts en L1).

L'international gabonais a manqué six occasions avec notamment cinq tentatives non cadrées malgré des positions assez favorables (6, 35, 45+1, 49, 90) et un duel manqué face à Anthony Lopes (75).

Ce dernier remplaçait au pied levé, dans les buts lyonnais, Rémy Vercoutre, gravement blessé au genou droit, samedi à l'entraînement alors que Saint-Etienne a déploré l'absence de Loïc Perrin qui a lui ressenti une douleur musculaire à l'échauffement.

Outre les occasions ratées d'Aubameyang, deux reprises de la tête de Brandao et Zouma passaient à côté (61, 67) alors que Lopes détournait difficilement un tir de Romain Hamouma (66).

Dans le temps additionnel, l'ASSE aurait pu obtenir un penalty pour une main de Gueïda Fofana sur un tir de Mathieu Bodmer (90+3).

Si les Verts ont plutôt bien contrôlé le match en première période, l'OL a réagi après la mi-temps à l'image de Gourcuff, bien impliqué dans les offensives lyonnaises.

Mais globalement, Lyon a manqué de percussion, face à la 2e défense du championnat, avec pour seules occasions dangereuses, outre le but de Gourcuff, une reprise de la tête de Lisandro détournée par Stéphane Ruffier sur un centre de Grenier (27), un tir de Steed Malbranque passant de peu à côté (58) et une ultime tentative de la tête de Bakary Koné sur corner (90+4).

Avec dépêches

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.