Accéder au contenu principal
Focus

Le Japon teste l’exploitation de l’hydrate de méthane

Le Japon est à la croisée des chemins en matière énergétique. Faut-il poursuivre le nucléaire, se lancer dans le renouvelable ou épuiser jusqu’à la lie les énergies fossiles ? En exploitant en mars 2013 le premier gisement mondial d’hydrate de méthane, des molécules d’eau qui piègent de grandes quantités de gaz au fond de l’océan, Tokyo soutient cette dernière option. Cette opération test prévue doit ouvrir la voie à une exploitation commerciale en 2018.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.