Accéder au contenu principal
Dans la presse

Comment le pouvoir iranien verrouille la prochaine présidentielle

A la une de la presse internationale, l'annonce des candidats à la présidentielle iranienne, et le débat sur la liberté de la presse aux Etats-Unis.

Publicité

La presse internationale réagit à l’éviction, hier, de plusieurs candidats à l’élection présidentielle qui doit se tenir en Iran à la mi-juin. The Guardian consacre tout un dossier en vue de l’élection du 14 juin prochain. Pour le quotidien britannique, désormais c’est clair, la voie est libre pour les candidats du régime. The Guardian dresse aussi une liste très détaillée de ces prisonniers politiques. Ils seraient plus de 2600.

On revient à présent sur la question de la liberté de la presse aux Etats-Unis. On se souvient notamment de l’affaire de l’agence AP dont des relevés de lignes téléphoniques ont été saisis, à la demande du parquet fédéral. Le International Herald tribune publie une tribune signée par plusieurs anciens procureurs, qui estiment que le gouvernement est dans son droit. Au Canada voisin, on estime au contraire que rien ne justifie une atteinte à la liberté de la presse. Le National Post appelle à défendre la liberté de la presse. Et toujours sur ce sujet de la liberté de la presse, mais à propos d’une autre affaire, le Wall Street Journal dénonce, lui aussi, l’attitude de l’administration Obama.

Et pour terminer, l’exploit d’un alpiniste britannique est en train de tourner au casse-tête judiciaire. C’est le journal The Independent qui rapporte cette histoire étonnante.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.