Accéder au contenu principal

Roland-Garros 2013 : Entrée en matière tranquille pour Federer

Pierre René-Worms/ France 24

Le Suisse Roger Federer s'est facilement qualifié pour le 2e tour de Roland-Garros en s'imposant 6-2, 6-2, 6-3 face à l'Espagnol Pablo Carreno-Busta (166e mondial). Le Bâlois rencontrera un nouveau joueur issu des qualifications au prochain tour.

Publicité

Roger Federer peut sourire. Son entrée en matière sur la terre battue de Roland-Garros s'est déroulée sans anicroche. « Je suis content de revenir à Paris. Ca m'a fait plaisir de retrouver le central », a-t-il indiqué à l'issue de la rencontre.

Il faut dire que la tête de série numéro 2 ne s'est pas éternisée sur le court Philippe Chatrier. Le Suisse a conclu son premier tour en 1h20… avec une victoire en 3 sets : 6-2, 6-2, 6-3 face à l'Espagnol Pablo Carreno-Busta.

À 21 ans, l'Espagnol, (166e mondial) faisait sa première apparition dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem. Et la marche était trop haute pour le natif de Gijon.

Devant un public déjà fort nombreux, Federer n'a pas laissé la moindre chance à son adversaire convertissant les 6 balles de break qu'il s'est procurées.

Cinquantième tournoi du Grand Chelem pour Federer

À 31 ans, le Bâlois dispute à Roland-Garros son cinquantième tournoi du Grand Chelem d'affilée, un nombre symbolique qui le rapproche du record de 56 détenu par le Sud-Africain Wayne Ferreira. Et si on le disait en petite forme avant d'aborder ces Internationaux de France, le Suisse, titré Porte d'Auteuil en 2009, dit aborder cette édition dans des conditions optimales. "Je suis content de mon niveau de jeu à l'entraînement et dans les matches", soulignait-il avant d'entamer le Tournoi.

Pour autant, Federer se présente à Roland-Garros sans aucun titre en poche en 2013, une première depuis 2000. Mais son tirage au sort à Paris a été très favorable car il évite les deux terreurs Nadal et Djokovic. Le premier rendez-vous compliqué pour Federer devrait être lors d'un quart de finale théorique contre le Français Jo-Wilfried Tsonga, avant une éventuelle demi-finale face à l'Espagnol David Ferrer.

Avant, Federer devra venir à bout d'un joueur issu des qualifications lors de son 2e tour. Une rencontre prévue mercredi.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.